ritmufurrihea.cf
Télécharger nouveau fichers absolument gratuit
 

TÉLÉCHARGER DTR ALGERIE GRATUIT

ritmufurrihea.cf  /   TÉLÉCHARGER DTR ALGERIE GRATUIT
posté par LAMKIN

DTR ALGERIE GRATUIT

| Systéme

Télécharger gratuitement la Documentation Technique Réglementaire (DTR) de la D.T.R. E TRAVAUX DE PLOMBERIE ritmufurrihea.cf DTR C «Règlement Neige et vent R.N.V. » DTR E «Travaux d' étanchéité des toitures terrasses et toitures inclinées». 24 avr. DTR B C 2 44 (CCM97) Règles de conception et de calcul des structures en Acier Pour avoir plus d'idées télécharger ce document.

Nom: dtr algerie gratuit
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:35.28 MB


ALGERIE GRATUIT DTR TÉLÉCHARGER

Panneaux base de bois - Dtermination du module d'lasticit en flexion et de la rsistance la flexion NA Loi n du 27 janvier relative l'amnagement du territoire Portes - Mesurage des dimensions et des dfauts d'querrage des vantaux de portes NA Fabrication et mise en uvre des bardages mtalliques Joints …………………………………………………………………….. Portes planes intrieures de communication en bois -Spcifications NA TC 87 M4. To browse Academia.

DTR C «Règlement Neige et vent R.N.V. » DTR E «Travaux d' étanchéité des toitures terrasses et toitures inclinées». 24 avr. DTR B C 2 44 (CCM97) Règles de conception et de calcul des structures en Acier Pour avoir plus d'idées télécharger ce document. 25 avr. Le Document TechniqueRéglementaire (DTR) intitulé «Conception et mise Télécharger gratuit l'explication complète et adéquate pour les. Le présent document technique réglementaire (D.T.R) constitue un arrêté sera publié au Journal Officiel de la République Algérienne Démocratique et. PDF dtr c pdf,dtr rnv ,rnv algerie,règlement neige et vent " rnv " pdf,liste dtr algerie,telecharger rnv pdf,dtr e pdf,dtr bc pdf.

Essai de tenue aux rayonnements ultra- violets. Produits ou système de produits à base de liants hydrauliques ou de résines synthétiques destines aux réparations de surface du béton durci. Essai, après cycles de gel-degel NF P 10 NA - Produits spéciaux destinés aux constructions en béton hydraulique. Produits ou systèmes de produits à base de liants hydrauliques destinés aux réparations de surface du béton durci.

Essai d'adhérence par traction sur dalle support a surface r NF P 11 NA - Produits spéciaux destinés aux constructions en béton hydraulique. Produits ou systèmes de produits à base de liants hydrauliques destinés aux applications superficielles sur béton durci.

Essai d'adhérence par traction après cycles thermiques sur éprouvette à surface rugueuse. Essai de tenue aux chocs répétés sur éprouvette à surface rugueuse. Essai, après cycles de gel-dégel, de tenue aux chocs répétés sur éprouvettes à surface rugueuse. Fenêtres, façades rideaux, semi-rideaux, panneaux à ossature métallique.

Protection contre la corrosion et préservation des états de surface. Carreaux et dalles émailles. ISO 8 NA - Carreaux et dalles céramiques - Détermination de la dureté superficielle suivant l'échelle de mohs. ISO 10 NA - Carreaux et dalles céramiques pour sols et murs - Détermination de la résistance a l'abrasion profonde - Carreaux non émaillés.

ISO 11 NA - Carreaux et dalles céramiques - Détermination de la résistance chimique des carreaux non émaillés. ISO 12 NA - Carreaux et dalles céramiques - Détermination de la dilatation conventionnelle à l'humidite à l'eau bouillante - Carreaux et dalles non émaillés. Matiéres de montage des éléments de maçonnerie EN 12 NA - Méthodes d'essai de la maçonnerie - Partie 1: Détermination de la résistance à la compression …………….. Définitions et spécifications des produits EN P 7 NA -Tuiles de terre cuite pour pose en discontinu.

Détermination des caractéristiques physiques. NF D 4 NA - Appareils en céramiques sanitaires - Détermination de la résistance à la flexion 5 NA - Appareils sanitaires - Résistance des surfaces émaillées à l'abrasion - Methode d'essai NF D 6 NA - Appareils sanitaires - Résistance des appareils aux charges statiques - Methode d'essai NF D 7 NA - Appareils sanitaires - Résistance des surfaces émaillées aux acides à temperature ambiante - Methode d'essai conventionnel.

Détermination des variations dimensionnelles sous l'influence de variations de l'humidité relative. Arrachement de la surface.

DOCUMENT TECHNIQUE REGLEMENTAIRE D.T.R

Détermination du gonflement en épaisseur après immersion dans l'eau. Dispositifs de sélection des vautaux.

ALGERIE GRATUIT DTR TÉLÉCHARGER

Préscriptions et methodes déssai …………….. Dispositif de fermeture des portes avec amortissement. Prescriptions et methodes d'essai …………….. Dispositifs de retenue éléctiometrique pour portes batantes. Prescriptins et methodes d'éssai ……………..

Travaux de Menuiserie plasytique E5. P73 DTU Un joint plastique ou élastomère de 2 cm de largeur minimale doit régner en bordure des reliefs et des émergences. Pour une entrée d'eaux pluviales droite, le dispositif approprié est un tuyau en PVC perforé sur une hauteur de 10 cm.

La protection est fractionnée tous les 6 m maximum par des joints de largeur minimale de 2 cm, puis tous les 3 m maximum par des joints secs. Pour la dalle est en béton, celui-ci doit être dosé à kg de ciment par m3 de béton ; Son épaisseur minimale doit être de 4 cm. Si le béton est armé, les armatures sont interrompues au droit des joints de 2 cm de largeur ; lesquels sont ganis par un produit imputrescible mastic polyuréthane ou un dispositif apte aux déformations alternées.

Dans le cas de bitumes modifiés, la protection n'est pas nécessaire. Les dalles reposent sur les plots aux 4 angles ou sur 2 côtés opposés. Ces joints sont remplis de matériaux plastiques en bordures des costières ou émergences et en surface horizontale tous les 5 m environ dans les deux sens.

Dans le cas de bitumes modifiés, la protection dure n'est pas nécessaire. La couche drainante doit être protégée par un géotextile. Dans le cas de bitumes modifiés, la protection est assurée par un géotextile et un revêtement autoprotégé. La protection est assurée conformément aux dispositions suivantes :. Les joints présentent une largeur minimale de 2 cm et sont garnis par un produit ou un dispositif apte aux déformations altérnées et imputrescible. Les différences doivent être constituées par un renforcement des revêtements.

Elle doit être séparée de la protection des surfaces horizontales par un joint franc et large de 2 cm au minimum fig 59 ; Ce joint doit être garni par un produit plastique. Cette protection doit être fractionnée verticalement tous les 2 mètres environ par un joint sans épaisseur fig Cette protection est fractionnée verticalement tous les 2 m environ par un joint sans épaisseur.

La protection des relevés des toitures inaccessibles peut également être assurée par un solin ou une plinthe suspendus comme sur toitures terrasses accessibles. Dans les toitures inaccessibles, la protection des chéneaux est normalement assurée par une autoprotection métallique ou minérale ou par un enduit de mortier de ciment ou bâtard grillagé. La protection du fond du chéneau doit être rendue indépendante de l'étanchéité par une couche de feutre bitumé.

Les épreuves d'étanchéité des toitures terrasses béton sont effectuées par mise en eau. On établit le niveau à 5cm au-dessous de la partie supérieure du point le plus bas des relevés.

Il y a lieu de veiller à ce que la charge d'eau ainsi créée ne dépasse pas celle admise pour les calculs de résistance les Documents Particuliers du Marché indiqueront la hauteur d'eau admissible. Ce niveau est maintenu entre 24 et 48 heures. L'obstruction des entrées d'eaux pluviales doit se faire par un système permettant d'évacuer les eaux lorsque le niveau dépasse celui prévu par suite d'une pluie soudaine par exemple. La vidange de l'eau est faite progressivement pour éviter tout refoulement dans les colonnes d'évacuation.

Algérie - Référentiel Technique et Réglementaire de la Construction.pdf

Aucune fuite ne doit apparaître, tant en sous-face de la terrasse que dans un mur ou une cloison. En cas d'ambiguité sur la provenance d'humidité, on pourra la lever en refaisant les épreuves à l'aide d'eau teintée. Dans les régions soumises à un climat de montagne, les ouvrages doivent être conçus et réalisés en tenant compte : - des écarts journaliers de température de surface ; - des charges localisées ou réparties de neige et de glace ; - de l'érosion et des arrachements provoqués par des déplacements de la neige et de la glace ; - des phénomènes de siphonnage ; - des périodes réduites de l'année pendant lesquelles il est possible de construire et d'effectuer l'entretien des toitures terrasses.

Les prescriptions des autres chapitres du présent DTR sont applicables dans tous les cas où elles ne sont pas modifiées par les régles qui suivent. Les dispositions relatives au délai de séchage et à la température du support ne peuvent pas toujours être respectées ; le présent chapitre en tient compte.

Toutes les toitures terrasses à pente nulle sont interdites sous climat de montagne. Le porte-neige est un ouvrage résistant qui reporte les efforts directement sur la structure porteuse.

Il est placé au-dessus du revêtement d'étanchéité et ne prend appui ni sur lui ni sur sa protection. Le porte-neige doit être démontable pour pouvoir effectuer les opération d'entretien du revêtement d'étanchéité, s'il n'y a pas de possibilité d'accés à sa sous-face.

Il assure généralement la protection des ouvrages de ventilation des locaux. Il est ventilé à sa sous-face. Commentaire : Les supports justifiables de l'Avis Technique doivent faire l'objet d'une mention particulière pour emploi sous climat de montagne. Le dispositif d'écran pare-vapeur comprend dans tous les cas : - 1 couche d'EIF - 1 couche d'EAC - 1 bitume armé type 40 autoprotégé par feuille métallique face aluminium vers le bas - 1 couche d'EAC pour le surfaçage du bitume armé type Les panneaux sont collés par des points de bitume chaud.

Les panneaux isolants thermiques admis sont ceux dont l'Avis Technique vise cette utilisation particulière ainsi que le liège. Ils doivent pouvoir être revêtus d'étanchéité jusqu'à l'arête extérieure. Les acrotères bas ne sont pas nécessairement revêtus de panneaux isolants. La hauteur des acrotères revêtus d'étanchéité est limitée à 50 cm au-dessus de la protection.

Réglement Algérie DTR

Hauteur minimale des relevés d'étanchéité au-dessus de la protection : - terrasses sans porte-neige : 50 cm fig. Hauteur minimale des relevés d'étanchéité au-dessus de la protection sur les piétements, supports de planchers, caillebotis ou porte-neige Piétements métalliques : 10 cm, le sommet du relevé d'étanchéité étant serré par un collier en acier inoxydable.

Plots en béton : 20 cm, les plots étant entiérement revêtus d'étanchéité. Il est rappelé que les bandeaux saillants sont interdits.

Télécharger liste dtr algerie dtr c pdf,dtr rnv PDF | ritmufurrihea.cf

Compte tenu de la présence du porte-neige ou du plancher jointif, ce revêtement est admis quelle que soit la résistance thermique des panneaux isolants. Si leur réalisation est inévitable, on effectuera une étude particulière, non visée par le présent document. On s'inspirera des solutions adoptées pour les ouvrages d'art. Les Avis Technique peuvent viser cette utilisation. Ces protections peuvent subir quelques désorganisations dues au gel provoquant des désaffleurements ou défauts d'aspect nécessitant un entretien particulier par l'utilisateur après chaque saison hivernale.

Lorsque les protections sont armées, les risques de corrosion des amatures sont d'autant plus importants que le déneigement est effectué par épandage de sels ou de solutions salines. Les ouvrages sont fixés sur une ossature secondaire qui repose directement sur la structure porteuse de la terrasse par l'intermédiaire de : - plots en béton l'ossature secondaire peut être fixée dans les plots au travers de ce revêtement d'étanchéité ou en plastique.

Les joints sont garnis de produit plastique. Elles seront de préférence situées à l'intérieur des bâtiments, les chutes extérieures ainsi que les trop- pleins pouvant être obstrués par la glace.

ALGERIE GRATUIT DTR TÉLÉCHARGER

Bitume : Résidu pâteux de la distillation du pétrole ; par extension produits dérivés du bitume de distillation. Chéneau : Ouvrage linéaire placé en bas du versant qui reçoit les eaux de pluie et les dirige vers les tuyaux de descente. Concrétion : Corps qui résulte d'une agrégation de particules solides, par précipitation chimique ; la plupart des calcaires sont des concrétions.

Flache : Zone d'une dalle ou d'un plancher légèrement en cuvette ; désigne parfois aussi, par extension,une zone en léger retrait dans le parement d'un mur ou dans une surface quelconque.

Forme : Ouvrage constitué par une couche de granulats agglomérés par un liant. Garde grève : Désigne une sorte de crapaudine de filtrage des eaux de ruissellement des terrasses, jardins, rapportée sur la platine d'une goulotte d'étanchéité. Géotextile : Membrane ou nappe, tissée ou non, enduite de matière imperméabilisante. Indépendance : Ouvrage étanche non solidaire de son support, posé sur une couche intermédiaire de désolidarisation. Lestage : Mise en place d'une masse formant contre poids.

Marouflage : Opération qui consiste à presser le revêtement de façon à obtenir son contact intime avec la colle et le support. Point de rosée : Température à laquelle l'humidité vapeur d'eau d'une masse d'air donnée devient saturante, c'est à dire, commence à se condenser en gouttelettes d'eau liquide , sous une pression constante sous pression atmosphérique normale.

Pontage :Dispositif réalisé au dessus d'une fissure ou d'un joint du support destiné à assurer ou renforcer l'indépendance du revêtement par interposition de bandes de pontage. Protection dure :Protection rapportée constituée par des matériaux agglomérés aux liants hydrauliques ou par des matériaux minéraux sous formes de carreaux, dalles, Protection meuble :Protection rapportée constituée par un lit de granulats minéraux libres.

Ce relevé pouvant être exécuté sur tout ou partie de la hauteur du relief. Related Papers. By Sami Rajawi. DTU 43 1 Etancheite des terrasses 1. By Anass Kh. Regles conception des terrasses. By Ruth Gonzalez. By Alessio Demontis.

GRATUIT TÉLÉCHARGER DTR ALGERIE

La maison de A à Z Download pdf. Remember me on this computer. Arrêté ministériel du 24 Juillet 96 77p. Ce document a pour objet de fixer des règles de conception et de calcul des structures ordinaires en maçonnerie. Les dispositions du D. S , le parpaing de ciment ou la pierre de taille. Le présent Document Technique Réglementaire a pour objet de fixer les règles de conception et de calcul des ossatures et structures en bois en utilisant la théorie des états limites.

Arrêté ministériel du 25 Juillet p. Le présent règlement ne fournit pas de règles sur :. Arrêté ministériel du 27 mars 53p. Arrêté ministériel du 10 Décembre 73p. Le présent Document Technique Réglementaire DTR apporte une première réponse aux problèmes liés à la thermique du bâtiment.

Le présent DTR est complété par un fascicule contenant des exemples de calculs avec leurs solutions. Arrêté ministériel du 14 novembre 36 p. L'élaboration du DTR C "Ventilation Naturelle - Locaux à usage d'habitation" répond au souci de l'efficacité énergétique, objet des préoccupations contenues dan la loi du 28 juillet relative à la maîtrise de l'énergie.

Ce DTR permet de définir les principes généraux qui réglementent la conception des installations de ventilation naturelle et de fournir les méthodes de calcul nécessaires pour les dimensionner.

Néanmoins, le présent DTR ne traite pas des conduits de fumée d'évacuation des produits de combustion des appareils à gaz, ni des systèmes de désenfumage évacuation des fumées en cas d'incendie. Le DTR C s'applique aux constructions suivantes :.

Arrêté ministériel du 14 novembre 55 p.

Arrêté ministériel du 18 Janvier 78p. Arrêté ministériel du 18 Janvier 90 p. Il décrit les matériaux recommandés pour une étanchéité efficiente et expose à cet effet les revêtements et les armatures adéquates qui lui confèrent la résistance nécessaire.